Arnaques à la location d'appartements

Offres alléchantes et appartements de rêve à prix cassé ? Comme le dit l’adage populaire « trop beau pour être vrai », il convient de se méfier des annonces qui ne correspondent pas au marché du logement. Le point et quelques conseils sur ces arnaques à la location d’appartements.

Tags : Arnaque | Conseils | protection | sécurité

Les offres aussi alléchantes que malhonnêtes foisonnent sur les divers sites Internet spécialisés dans la location/vente d'appartements. Quand arnaques, logement et internet se rencontrent, il convient d’être vigilant. Comment se déroulent ces arnaques ? Comment s’en prémunir ?

Mode opératoire

L'escroquerie au logement consiste généralement en la diffusion d’une annonce, un peu trop belle pour être vraie, sur différents sites Internet spécialisés. Ce type d’annonce propose des logements très bien situés et loués à prix raisonnable. De belles photos appâtent la victime et présentent généralement des logements de haut standing.

Lors du premier contact avec le prétendu propriétaire ou représentant officiel, il explique que le logement est inoccupé et disponible de suite, mais qu'il ne peut pas être présent pour une visite en raison d'un déplacement professionnel. Toutefois, il demande par retour de courrier électronique, une copie des pièces d'identité, des attestations de revenus ainsi que d'autres informations personnelles. Il est également fréquent que ces escrocs s’arrogent des titres d’avocat ou de notaire. En outre, il est possible qu’ils mentionnent une tierce personne, un agent d'affaires ou une société de location qui s'occuperait de gérer toutes les formalités en son absence.

Par la suite, il demande un versement via une société de transfert de fonds (dans la plupart des cas, il s'agit de Western Union) en assurant qu'à réception de celui-ci, il enverra les clefs du logement en question.

Bien entendu, les objets proposés sont bien plus onéreux dans la réalité, voire n'existent tout simplement pas.

Détecter et se prémunir

Comment détecter ce genre d'arnaque ?

  • Ces logements sont généralement dans un standing moderne.
  • Les loyers sont anormalement bas pour de tels objets.
  • Ils sollicitent passablement d'informations par retour de courriel (copie de pièce d'identité, revenus mensuels, etc.).
  • Les escrocs exigent un versement, par avance, du montant d'un loyer à titre de réservation. Cette opération est demandée via des sociétés de transfert de fonds.
  • Les différents contacts écrits sont truffés de fautes d'orthographe et de syntaxe.

Comment se prémunir ?

  • Renoncer à toute location lorsqu’il est demandé au potentiel locataire de verser des arrhes à l’étranger via des sociétés de transfert de fonds.
  • Ne jamais transmettre une quelconque copie de pièce d’identité ou numéro de compte bancaire via Internet. Ces coordonnées peuvent servir aux escrocs pour commettre d’autres méfaits.

Conseils

Malgré des situations parfois d’urgence, soyez vigilants lors de vos recherches d’appartements. Quelques réflexes vous permettent d’éviter une mauvaise expérience, sans oublier que votre bon sens reste la meilleure arme !

  • Soyez vigilants si l'offre vous paraît trop alléchante (rapport qualité/prix) !
  • Lors des échanges avec votre interlocuteur, demandez-lui ses coordonnées (adresse professionnelle, celle de son représentant, No de tél, …) et vérifiez-les !
  • Ne payez rien avant d'avoir visité l'appartement que vous allez louer !
  • Ne versez pas d'argent par le biais d'une société de transfert de fonds mais demandez un No de compte bancaire !
  • Soyez attentifs à la terminologie utilisée ainsi qu’aux fautes d’orthographe et de syntaxe dans l’annonce ou lors d’échanges écrits. En Suisse, le type d’appartement est décrit en terme de pièces (un appartement de 2 pièces et demie, 3 pièces, etc.).
  • En cas d'annonce douteuse, il est judicieux de prendre contact avec le propriétaire du site Internet afin que celui-ci effectue les contrôles nécessaires et la supprime s'il s'avère qu'elle est frauduleuse.

Articles liés